Vous êtes l'heureux bénéficiaire d'un bon ou chèque cadeau ?

Vérifier la validité de votre code cadeau :

Découvrez La Mare aux Oiseaux

Venir à la Mare aux Oiseaux se vit comme un voyage intérieur.

C’est en Loire Atlantique, au cœur des marais de Brière, sur l’île de Fédrun, qu’Éric Guérin a ouvert, le 1er avril 1995, la Mare aux Oiseaux. Il a construit un lieu à son image, a modelé chaque détail de cette bâtisse devenue «sa maison», celle-la même qui lui a offert ses racines, sa force, de vrais moments de bonheur, de réussite et une certaine plénitude ; à tel point qu’aujourd’hui ils sont presque indissociables.

Pouvoir se poser, dormir, se réveiller, vivre, sentir, bouger, prendre le temps d’humer les odeurs, de voir les couleurs, d’entendre les oiseaux, sont autant de détails qui ont leur importance pour comprendre le message d’Eric Guerin que la maison va transmettre au visiteur.
6 chambres dans le bâtiment principal, dont 3 dans la partie historique de la maison, version cosy chic, à l’abri du chaume, puis en face, un cocon, équipé pour les personnes à mobilité réduite ou les adeptes de l’indépendance, avec sa terrasse privative ombragée par une pergola recouverte de glycine. Traversons le jardin pour se retrouver en bordure du marais, juste au bord de l’eau, où se cachent 3 chambres, dans une cabane sur pilotis, évoquant ces lodges suspendus au rythme de la nature et des couchers de soleil sur la savane.
À 100m d’ici, un autre jardin celui du «clos du rouge gorge», où l’on pousse un portillon de bois pour s’aventurer entre les petites maisons à tête de chaume qui abritent les 3 suites, les 2 duplex et l’espace bien-être. Chaque chambre est différente, une baignoire en silex de trois tonnes et demi arrivée d’Indonésie, une porte qui s’ouvre en transparence sur la douche comme un souvenir de Cochin, une vieille gravure de Léon Danchin qui rappelle que l’on est en terre de chasse, ou les suites sur deux étages qui prennent des allures de petits appartements privés.
Au bout du sentier qui baguenaude entre les 5 suites, vous tomberez sur une verrrière lumineuse qui abrite un bassin de relaxation de 7 places. Un bien bel écrin qui s’ouvre sur une nature luxuriante, une terrasse ensoleillée, et deux petits chalets qui abritent un sauna et une cabine de soin. Autant de phases de décompression qui font de ce havre de paix une véritable invitation au voyage, aux sources de l’humain…

Bienvenue à la table d’Eric Guérin…

Composé comme un triptyque, il se dévoile tel un cube de verre habillé de tentures de soie sauvage, ou encore en boudoir cosy et pour finir en véranda ouverte sur le jardin. Dans le prolongement, la terrasse et le salon d’extérieur pour les moments de partage estivaux. Au retour, cédez à la tentation de jeter un coup d’oeil en cuisine par le hublot ou de pousser la porte, car ici ça n’est pas interdit ! Le mot d’ordre c’est «évasion».
La décoration du lieu transporte les visiteurs entre meubles chinés et contemporains, objets d’art et œuvres picturales. Un bel éclectisme où les souvenirs de voyages autour du monde du maître de maison s’amusent à créer un contraste permanent entre les racines et demain. Vous voilà ici et maintenant… Vous avez déjà oublié le temps qui passe…
Pour débuter ou finir votre repas, pensez à faire un tour au “salon des cages”. Installez-vous tranquillement avec un verre, une tasse ou un livre à la main et profitez de l’instant.

Les gérants

Éric Guérin est un cuisinier au style affirmé, doué, sensible, attentionné et surtout généreux, qui a su se construire un univers gastronomique apprécié et à l’ADN bien trempé.

Informations pratiques et Accès

L’établissement sera exceptionnellement fermé :

• le 2 septembre au dîner
• les 3 et 4 septembre (toute la journée)
• les 1, 2 et 3 octobre (toute la journée)

Accès

en Voiture :
sur la N171, en direction de Saint Nazaire, sortir à «Montoir de Bretagne - Parc
Régional de Brière». A Saint Joachim, suivre la direction de l’île de Fédrun et de la Maison du Parc.

en Train :
Gare SNCF de Saint Nazaire, à 11 km de Saint Joachim.

en Avion :
Aéroport Nantes Atlantique, à 55 km de Saint Joachim.